ExpelliarmusConnexion
Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à ...
Voir le deal
47.99 €

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyVictime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
La jeune femme se tenait devant la porte, fébrile. Elle prit une grande inspiration en se redressant, puis cogna trois fois. « Professeure Montgomery? » Elle tendit l’oreille et attendit. « Hmm… » Était-elle arrivée trop tôt? Elle était pourtant certaine de bien avoir regardé l’heure avant de quitter le dortoir. À moins qu’elle ne se soit trompée de date? Elle se mordilla la lèvre tandis qu’elle réfléchissait. Elle ne voulait pas faire faux-bond à l’enseignante, mais elle ne savait pas si ce serait approprié de l’attendre afin de confirmer quand elles étaient censées se voir. « Une dernière fois… Et si je n’ai pas de réponse, je pars, » se dit-elle à voix haute avant de cogner à nouveau à la porte.

Le silence continua de régner. La sorcière soupira. Elle s’apprêtait à rentrer chez elle lorsqu’elle aperçut enfin celle qu’elle cherchait au bout du corridor. Son expression se ragaillardit aussitôt. Elle alla à la rencontre de l’éducatrice tout en lui envoyant la main.

- Bonjour, Professeure Montgomery. Je suis heureuse de vous voir; j’avais peur de m’être présentée au mauvais moment. Vous allez bien?

Maribel emboîta le pas à l’enseignante. Sa démarche légère témoignait de sa bonne humeur. Elle faisait de la petite conversation en attendant qu’elles se rendent à destination. Elle mentionna évidemment sa dernière expérience culinaire : des biscuits craquants au moka. Elle en avait d’ailleurs amené quelques-uns afin de les offrir à sa compagne en guise de remerciement pour une journée qu’elle savait déjà qu’elle adorerait.

- Comment êtes-vous tombés sur ces oisillons d’Augurey?

Le phénix irlandais, tristement réputé comme présageant la mort de façon totalement erronée, était de nature plutôt timide. C’était pourquoi la Poufsouffle trouvait la découverte de progénitures sans aucun parents si surprenante. Quoique d’un autre côté, c’était un coup de chance pour ces créatures qui auraient autrement périt puisque laissés à eux-mêmes.

- Ils doivent être adorables… Oh, j’ai hâte de les voir! Merci encore de me permettre de vous assister. Je sais que de nombreux élèves mourraient d’envie de vivre une telle expérience.

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
Aujourd’hui j’étais très contente. J’allais passer la journée à m’occuper des mes créatures magiques favorites et en plus de ça j’allais être accompagnée d’une jeune femme qui me faisait penser à moi plus jeune. Elle semblait si fascinée par les créatures magiques elle aussi que ça me faisait chaud à mon petit cœur d’enseignante. D’ailleurs avant de finalement aller me rendre à ma salle de classe où je lui avais donné rendez-vous j’étais aller jusqu’à la salle des professeurs afin de me faire un café. Je n’avais qu’un nécessaire pour le thé dans ma classe et dès le matin comme ça, un café ça ne se refuse pas.

J’arrivais un peu à la bourre jusqu’à ma salle et je voyais d’ailleurs Maribel étant en train de toquer avant de finalement m’apercevoir. La pauvre elle avait dû se dire qu’elle s’était trompée dans la date où je ne sais quoi alors que c’était ma seule faute...

Bonjour Maribel. Oui désolée ma belle je suis allé me chercher un café et je n’ai pas vraiment vu l’heure je suis un peu en retard. Excuse-moi, je te demande de m’aider et c’est moi qui ne suis pas ponctuelle...Mais sinon oui je vais bien et toi ? Tu m’as l’air très enthousiaste dès le matin dis-je amusée.

Cette jeune femme était vraiment adorable. Elle ferait une bonne soigneuse pour les créatures magiques vu comment elle les traitait déjà et prenaient soin de chacun d’entre elle. Elle était à leur totale écoute comme si parfois elle les comprenait. C’était un don très rare que peu d’entre nous avait.

On se rendit de ce pas aux enclos des créatures magiques tandis qu’elle me faisait savoir qu’elle avait cuisiner des biscuits au moka dernièrement. Cela devait être bon...Et j’allais même pouvoir goûter vu qu’elle m’en avait amené. C’était génial ça, j’avais le droit à des biscuits sans rien demander. Le bonheur total. J’allais l’inviter pour m’aider plus souvent.

Merci Maribel tu es adorable, ce n’était pas obligé mais ça me fait très plaisir sache le. Pour répondre à ta question, un ami à juste penser à moi. J’ai beaucoup voyagé par le passé et je l’ai rencontré il y a longtemps durant l’un de mes voyages. Et il est tombé sur des adultes Augurey qui avait semble-t-il été chassé. Il a trouvé un nid non loin. Heureusement les oisillons ont échappé au carnage le nid étant assez haut et caché par la verdure. Il a pensé à moi pour s’en occuper. Je ne refuse jamais ce genre de demande encore plus pour ce genre de créature magique qui se fait de plus en plus rare vu qu’elles ont une sale réputation et qu’elles se cachent très souvent dû à leur timidité. Ici ils seront à l’abri et en sécurité.

C’était tellement triste de faire du mal à une créature magique, enfin même les animaux d’ordre général n’avait pas à être maltraité. Chacun avait le droit de vivre dans ce monde sinon il n’y aurait pas trouvé sa place.

Ils le sont et tu pourras t’en occuper si tu veux. Cela ne me dérange pas si ça te dit. Tu aimes tellement les créatures magiques que je n’ai aucun doute sur le fait que tu t’en occupes super bien. Je ne suis pas sûr que beaucoup d’élèves se bousculent au portillon comme tu le dis mais j’ai aucun souci à laisser une chance à chaque élève qui en a envie. Et tu mérites clairement de m’assister. Tu ferais un très bon professeur de soin aux créatures magiques quand je serais à la retraite dis-je en riant.

Je caresse les cheveux de la jeune femme.

Enfin je suis pas encore à la retraite cela dit. dis-je haussant les épaules.

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
- Oh, ne vous en faites pas. Je n’ai pas attendu longtemps.

La dernière chose que la jeune femme voulait, c’était de rendre son enseignante mal à l’aise. Elle comprenait à 100% que le café matinal pouvait parfois s’avérer indispensable pour entamer une journée du bon pied. Ça lui arrivait d'avoir besoin de ce petit boost à l’occasion elle aussi. Et puis, comme elle l’avait mentionné, elle n’était pas arrivée depuis des heures… Une minute ou deux, tout au plus, donc rien de dramatique en soi!

- Comment ne pas être de bonne humeur en sachant que je vais rencontrer de charmants petits oisillons? Il me tarde de les voir.

Maribel s’enquit naturellement de la façon dont la professeure était venue à faire cette trouvaille extraordinaire… Après lui avoir offert une collation parfaite pour un bec sucré, bien sûr. Elle avait amené les biscuits pour montrer sa gratitude en bonne Poufsouffle qu’elle était. Partager ses créations culinaires était un de ses plus grands plaisirs dans la vie et toute occasion était bonne pour le faire!

- Vous en avez de la chance! Outre l’île de Guernesey, Londres et Pré-au-Lard, je n’ai pas vu grand chose du monde.

Pourtant… Ce n’était pas l’envie de visiter les quatre coins de la planète qui manquait. Le problème était davantage lié à un manque d’opportunité et à sa peur de voyager seule. Elle trouvait intimidante l’idée de s'immerger dans des environnements inconnus sans avoir qui que ce soit pour la soutenir émotionnellement, ou pour l’aider à se débrouiller.

- Votre ami a bien fait de vous contacter. Ces pauvres Augurey seront entre de bonnes mains ici, approuva-t-elle avant de réitérer à quel point elle avait hâte de voir leurs bouilles. Je ferai de mon mieux, je vous l’assure.

La Guernesiaise n’était peut-être pas une Gryffondor, mais elle ne donnait pas sa parole à la légère non plus. Elle se donnerait à 100% au soin de ces Augurey. On pouvait d’ailleurs voir sa détermination briller dans ses yeux. Madame Montgomery devait l’avoir remarqué pour la gratifier d’un compliment aussi grand que celui qu’elle pourrait assurer la relève dans l’enseignement de sa matière à Poudlard.

- Je…

La huitième année ne savait pas quoi répondre. Elle vivait tellement d’un amour pour la botanique et la cuisine qu’elle ne s’était jamais arrêtée à considérer un avenir en soins aux créatures magiques. D’un autre côté, elle se cassait peut-être un peu trop la tête à essayer d’analyser ce qui était une blague de la part de son enseignante. Celle-ci lui fit cadeau d’une caresse dans les cheveux, ce qui contribua à la ramener au  moment présent.

- Heureusement, car je ne suis pas prête! s’exclama-t-elle, riant doucement par la suite.

Le duo arriva rapidement aux enclos. Loveridge déposa son sac à l’extérieur afin de ne pas encombrer l’espace et y récupéra un petit bocal. Elle s’approcha de son aînée et lui expliqua le contenu : une mélange composé de vers de farine écrasés dans de l’eau. La préparation de cette nourriture à oisillons n’avait pas été des plus plaisantes, mais c’était plus fort qu’elle d’essayer d’alléger le fardeau de sa professeure ne serait-ce qu’un peu en étant prévenante.

- Je me suis dit qu’en tant que race insectivore, ils auraient besoin d’une quantité importante de protéines. Je n’étais pas certaine s’il fallait ajouter du jaune d’oeuf ou non, car c’est ce que recommandent certaines sources… J’en ai conclu que j’attendrais votre avis avant d’en incorporer. J’en ai quelques-uns dans mon sac, si jamais. Enfin, je présume que le tout dépend de leur âge et ce qu’ils sont en mesure de manger.

La Poufsouffle en avait-elle trop fait? On ne lui avait rien demandé et voilà qu’elle cherchait toutes les solutions possibles en ne sachant même pas quels étaient les problèmes… Si problèmes il y avait. Elle secoua la tête.

- Je suis prête quand vous l’êtes.

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
Je soupire soulager quand elle me fait savoir qu’elle n’a pas trop attendu.

Merci j’en suis ravie. Cela promet d’être une très bonne journée.

Une bonne boisson chaude pour se réveiller le matin c’était vraiment un plus. Un café ou un thé, mais il me fallait quelque chose histoire de bien me réveiller et de commencer la journée sous les meilleurs auspices.

Je rigole doucement quand Maribel me dit qu’elle ne pouvait qu’être de bonne humeur face à ses charmants Augurey dont elle allait prendre soin. J’aimais sa façon d’être aussi enthousiaste. Cela faisait plaisir à voir d’avoir des élèves comme elle. Après je pouvais comprendre que ce n’était pas la passion de tout le monde et que parfois on pouvait clairement sans battre les steaks. C’était tout à fait justifier. Mais après, prendre ma matière qui est optionnelle, généralement on a un intérêt minimum dedans quoi. On ne choisit pas ça par défaut...bref. Faut de tout pour faire un monde, n’est-il pas ?

Il est vrai que ce sont des créatures magiques vraiment adorables. Surtout aussi jeunes. Tu vas être un peu comme leur nouvelle maman c’est une grande responsabilité.

Je souriais tandis que je prenais les biscuits de Maribel et que je répondais à sa question concernant la provenance des oisillons. C’était toujours un plaisait d’avoir un petit cadeau sucré quand on en avait l’occasion. Maribel n’était pas obligé mais en tant que digne Poufsouffle cela ne m’étonnait guère d’elle.

J’ai beaucoup voyagé par le passé. Pour moi il était important d’aller voir le monde et les différentes espèces de créatures magiques un peu partout. D’avoir de l’expérience de terrain pour mieux appréhender mes cours ici par la suite. Je ne regrette pas mon choix surtout que je me suis fait tout un réseau et quand une créature magique est dans le mal on pense souvent à moi pour s’en occuper ce qui est à la fois bien pour les animaux tout en restant pédagogique.

Je souris doucement.

Tu auras le temps de voyager. Cela fait plaisir de voir du pays. Cela étant, tu peux également trouver quelqu’un pour t’accompagner. Je sais que ce n’est pas forcément évident de sauter le pas tout seul vers l’inconnu.

En tout cas, mon étudiante était contente que j’ai pris avec moi les Augureys. Elle me promit de faire vraiment de son mieux. Je lui offrais un beau compliment même si je savais que les soins aux créatures magiques n’étaient pas forcément sa matière favorite pour autant. Qui sait, ça changera peut-être au fur et à mesure du temps ?

Je souriais en la voyant buger et je finis par lui caresser les cheveux pour la faire revenir sur terre. Je rigole à sa réponse.

Tant mieux je ne suis pas plus prête que toi. Cela fait à peine un an que je suis ici, hors de question que je file déjà ma place même à un étudiant brillant. Je suis encore jeune ! dis-je en rigolant.

Je souris d’autant plus tandis que la jeune femme me montrait le bocal qu’elle avait préparé. Elle était vraiment aux petits soins pour ces oisillons alors qu’elle ne les avait pas encore rencontrés. C’était adorable.

Tu peux rajouter du jaune d’œuf. Ils sont proches de l’état d’adultes ils n’auront pas de soucis pour manger tout ça. Tu es vraiment prévenante. C’est adorable. Tu es aux petits coins comme ça tout le temps avec tout le monde ?

Elle ne devait pas avoir de mal à se faire d’ami si c’était le cas.

Allez viens, il est temps de te les présenter. D’ailleurs, ils n’ont pas de nom et je me suis dit que ça te plairait de leur en donner toi.

On arrive jusqu’aux oisillons déjà bien en chair et je souris tandis qu’ils piaillent signe qu’ils ont la dalle.

Le plus vert clair est une femelle, les deux autres plus foncés, sont des mâles. Je te laisse te présenter à eux et les nommer. Je reste pas loin si besoin de moi.

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
La sorcière avait préféré en faire plus que pas assez pour les oisillons dont elle s’occuperait. Elle aurait été déçue d’elle-même si elle n’avait pas fourni le moindre effort… Mais ça ne l’empêchait pas de se demander ce qui était acceptable et ce qui était trop. C’était dans sa nature de toujours s’en faire pour autrui; ce n’était pas pour rien qu’elle avait été placée chez les Poufsouffles par le Choixpeau lors de sa première rentrée scolaire à Poudlard.

Professeure Montgomery ne tarda pas à le lui confirmer indirectement en lui demandant si elle agissait ainsi avec tout le monde.

- Oh… Eh bien… Je présume que si. C’est plus fort que moi de vouloir être utile comme je peux, déclara-t-elle en haussant les épaules. Elle récupéra le jaune d’oeufs afin de l’ajouter à sa concoction protéinée. Mais ça en vaut la peine pour ces petits Augurey. Ils ont déjà eu un début difficile avec la perte de leurs parents, ils méritent de se faire gâter un peu.

Maribel ne voulait même pas se risquer à imaginer ce qu’aurait été sa propre vie si elle avait perdu ses parents aussi jeune. Serait-elle encore avec ses frères et soeurs? Auraient-ils tous été séparés? Saurait-elle ce qu’est une famille aimante? Non, mieux valait ne pas y penser.

- Vraiment?

L’étudiante n’arrivait pas à croire ce qu’elle venait d’entendre. Elle était profondément touchée d’avoir le privilège de trouver un nom pour ces créatures. Il va sans dire qu’elle suivit de près son enseignante, son excitation soudainement décuplée.

- Ma foi, qu’ils sont adorables! s’exclama-t-elle, une main sur le coeur. Bonjour, mes mignons. Oui, je sais, vous avez faim.

Maman poule, la brunette? Oh oui! Et elle n’en avait pas le moindrement honte.

La Guernesiaise écouta attentivement sa compagne, notant quel oisillon était de quel genre. Une femelle et deux mâles, donc? Elle tâcherait de s’en souvenir. Elle ouvrit ensuite son bocal, ce qui eut tôt fait de faire réagir les Augurey. Elle versa un partie du mélange dans le couvercle et l’approcha du mâle le plus près.

- Vas-y, c’est pour toi. Hé, ho, pas de jaloux, petite gourmande! Sa réprimande ne fut pas vraiment enregistrée par la petite femelle, qui continuait d’essayer de prendre la place de son frère. Ce que vous êtes impatients. Par chance, elle avait un petit ensemble d’ustensiles, dans lequel se trouvait une cuillère. Elle s’en servit pour séparer la nourriture entre les trois oisillons. Elle se tourna vers Lizbeth. Je crois que je vais appeler la femelle Roxanne. C’est le nom de ma cousine et elle n’hésite pas à aller chercher ce qu’elle veut. C’est une combattante. « Non » n’est pas quelque chose qu’elle aime entendre.

La chef de l’équipe de Quidditch des Gryffondor avait tout un caractère. Elle avait le genre de personnalité qu’on adorait ou qu’on détestait. Maribel l’avait toujours admirée et elle espérait que l’oiseau irlandais aurait la même force de caractère.

- Pour les mâles, hmm… Elle dut réfléchir un instant, car elle ne voulait pas sortir n’importe quoi uniquement dans le but de nommer les créatures au plus vite. Je crois qu’Elyas irait bien à celui-ci, fit-elle en désignant le premier Augurey, qui laissait sa soeur manger avant de se servir. Elyas est le meilleur ami de Roxanne et, même s’il est un jaune comme moi, il la laisse toujours piger dans son assiette. Quant au dernier… Un brin de couleur apparu sur ses joues bien malgré elle. Je crois que Duncan lui siérait bien. Il me paraît jovial et bien gourmand!

Loveridge évita toutefois de mentionner d’où lui venait l’inspiration pour ce nom… Pas que c’était particulièrement difficile à deviner. Elle avait déjà établi qu’elle choisissait des noms selon la personnalité des personnes dans son entourage et il s’avérait qu’il y avait un certain Duncan qui était le meilleur ami du fiancé de sa meilleure amie…

- Qu’en pensez-vous?

L’avis de professeure Montgomery comptait quand même beaucoup à ses yeux.

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
J’étais contente de pouvoir confier ces petits oisillons à une jeune femme comme Maribel. Je savais qu’ils seraient entre de bonnes mains et qu’elle s’occuperait très bien d’eux. Je n’avais aucun doute là-dessus pour le coup. Elle était une Poufsouffe après tout donc être amical et loyal c’était dans ses qualités.

Tu as tout a fait raison. C’est bien de se préoccuper d’autrui. Je suis pareil de ce côté-là. Je pense que le choixpeau a eu du mal à choisir entre la maison Poufsouffle et la maison Serdaigle pour moi. Je ne suis pas mal des deux côtés. Et oui ils ont perdu leur parents mais tu es là donc ça se passera bien pour eux.

Je lui fis part ensuite qu’elle pouvait donner des noms aux oisillons vu qu’elle serait celle qui s’occuperait d’eux à partir de maintenant. C’était le plus logique. Qu’elle fasse le tout.

Oui, c‘est le mieux, tu vas être certainement celle qui les verra le plus donc autant leur donner un nom plutôt que ce ne soit moi qui le fasse. Moi je serais là genre si tu pars en vacances ou si tu as un empêchement.

Je rigolais tandis qu’elle semblait extatique à l’idée de les rencontrer. Ils étaient en même temps si mignons et vulnérable à l’heure actuelle. Ils avaient besoin de tout l’affection qu’on pourrait leur donner clairement.

Ils sont pas mal bruyants quand ils ont faim mais sinon ils sont adorables oui. Ils vont encore plus t’apprécier quand tu leur aura donner à manger.

Je souriais et me reculais pour la laisser faire ce qu’elle désirait. Elle ouvrit rapidement son bocal pour commencer à nourrir les oisillons affamés. Je voyais les oisillons se battent entre eux pour la nourriture et rigolais doucement tandis que la jeune femme les réprimandait gentiment tandis qu’elle servait tout le monde avec patience.

Roxanne comme ta cousine ? La Roxanne capitaine de l’équipe de Quidditch des rouges ? Si c’est bien elle je comprends ce que tu veux dire dis-je en gloussant.

Cet enfant avait un tempérament de feu et contrairement aux autres capitaine comme celui des Poufsouffle plus réservé, Roxanne était une vrai tempête d’entrain. Elle avait du en user plus d’un de ses joueurs ou alors ils étaient tous comme elle. Mais bon je n’étais pas assez fervente de Quidditch pour le savoir avec précision.

Je rigole quand elle appelle le second Elyas. C’est vrai qu’il semblait gentil, peut-être même trop. Il ne trainait pas mal avec Logan le nouveau copain de Winifred avec qui ça avait l’air d’être du sérieux. Le troisième nom me parut inattendu pour le coup. Duncan ? Genre comme Duncan cet étudiant qui n’en fait qu’à sa tête et qui a tendance à ne rien faire comme tout le monde ? Et qui finit toujours dans les ennuis ou par en créer malgré ces bonnes notes ?

Je souris quand elle me demanda mon avis.

Cela me semble bien. L’ami de Logan serait sûrement très fier que son nom soit donné à un Augurey, il adore les créatures magiques et aimeraient en faire son futur métier. Cela à un rapport avec lui ? J’avoue que c’est le seul Duncan que je connais mais peut-être y en va-t-il d’autres ? On va dire que celui-ci passe difficilement inaperçu… dis-je amusée.

Je viens caresser le haut de la tête de Maribel.

A partir d’aujourd’hui, je les laisse donc à tes bons soins. Je te laisse libre accès à cet endroit. Et si jamais tu as la moindre question n’hésites pas. Tu as le droit de ne pas tout savoir, même moi je ne sais pas tout, on cherchera ensemble si nécessaire. D’accord ?

descriptionVictime de réputation [PV Lizbeth] EmptyRe: Victime de réputation [PV Lizbeth]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum